Suivez-nous : Facebook Twitter Google Plus

Les phases lunaires : une Lune qui n’en fait qu’à sa tête


Classé dans : Lune observation à l’œil nu Toutes les nouvelles du ciel

Au cours d’un mois, la Lune apparait dans le ciel, de jour ou de nuit, sous des aspects variés. Ces différents aspects sont tout simplement liés à sa position par rapport au Soleil, qui l’éclaire et à la Terre, autour de laquelle elle tourne. En astronomie, on appelle ce phénomène les phases de la Lune.

Les phases de la Lune

D’une Lune invisible à un fin croissant

Lorsque la Lune se trouve entre le Soleil et la Terre, la face qu’elle tourne vers notre planète n’est pas éclairée et elle reste invisible, c’est la Nouvelle lune. Puis elle apparait le soir à l’Ouest sous la forme d’un croissant lumineux, d’abord très fin mais qui va s’élargir au fil des jours.

Les phases de la Lune

Premier quartier, première tranche de nuit

Une semaine est passée et la Lune a déjà parcouru le quart de son orbite autour de la Terre et elle fait un angle à 90° avec la direction du Soleil. Elle nous montre alors la moitié de sa face éclairée : c’est le premier quartier, visible durant la première partie de la nuit.

Lune gibbeuse, Lune groggy ?

La partie éclairée du disque lunaire continue ensuite à s’accroître tandis que la Lune reste visible la nuit de plus en plus longtemps. Sa forme, qui évoque celle d’une excroissance au contour bosselé, lui vaut le nom de Lune gibbeuse*. Mais n’ayez crainte ! Cette bosse n’a aucune conséquence sur sa santé ! 😉

Les phases de la Lune

Crédits photo : Luc Viatour

La Lune décomplexée dans la lumière du Soleil

Enfin après avoir parcouru la moitié de son orbite, elle se trouve à l’opposé du Soleil par rapport à la Terre. La face qu’elle montre alors à notre planète est entièrement éclairée : elle apparait toute ronde et brille toute la nuit au plus grand bonheur de nos visiteurs participant à nos balades au clair de Lune !

Les phases de la Lune

Photographie prise par Arnaud, médiateur au Pôle des Etoiles.

Seconde partie de nuit, dernier quartier

Puis se succèdent les phases inverses : la Lune devient à nouveau gibbeuse, puis sa partie éclairée se réduit à un demi-disque, qui brille pendant la seconde partie de la nuit : c’est le dernier quartier.

Une Lune décroissante et bientôt indiscernable

Les jours suivants, on n’aperçoit plus qu’un croissant, le matin, à l’Est qui devient progressivement de plus en plus mince. Au final, la Lune disparait complètement et le cycle des phases s’achève par le retour de la Nouvelle lune.

C’est le moment idéal pour observer les étoiles et pour participer à l’une de nos soirées d’observation !

Au rythme de la Lune

Entre 2 Nouvelles Lunes consécutives, il s’écoule environ 29 jours et demi. C’est ce que l’on nomme le mois lunaire ou une lunaison**.

Les périodes longues du temps furent sans doute d’abord divisées en utilisant le cycle lunaire. C’est toujours le cas, de nos jours, avec les calendriers juifs et musulmans.

Mais comment identifier et mémoriser les phases lunaires ?

Dans l’hémisphère Nord :

  • au premier quartier, la moitié droite du disque lunaire est éclairée par le Soleil : la ligne de démarcation entre la partie éclairée et la partie sombre, que l’on appelle le terminateur, prolongée vers le bas, tel un jambage, dessine la lettre p (initiale de “premier”) pour « premier quartier ».
  • au dernier quartier, la moitié gauche du disque lunaire est éclairée par le Soleil : la ligne de démarcation entre les 2 parties, prolongée vers le haut, telle une hampe, dessine la lettre d (initiale de “dernier”) pour « dernier quartier ».

Les phases de la Lune

Les périodes privilégiées pour observer la Lune

A l’œil nu : qu’elle soit pleine, en quartier ou en croissant, une observation attentive & régulière de la Lune, vous réservera des surprises et des moments de pure beauté comme vous avez pu le lire dans notre article Les couleurs de la Lune.

A l’aide d’un instrument, attendez que la Lune soit en quartier. Regardez attentivement vers la ligne de démarcation entre le jour et la nuit lunaires. A cet endroit, la lumière du Soleil effleure le sol et fait ressortir les reliefs. Munissez-vous d’une carte lunaire et apprenez à reconnaître mers, cratères, montagnes et vallées !

Les phases de la Lune

Le lapin et le visage féminin de la Lune sur les mers – NASA/LRO

Observer également la lumière cendrée*** du croissant de Lune, 3 ou 5 jours après la Nouvelle lune le soir ou 3 à 5 jours avant la Nouvelle lune, le matin.

Les phases de la Lune

La Lune, la lumière cendrée et Vénus. Photographie prise par Arnaud, médiateur au Pôle des Etoiles.

Bonne observation à vous ! 😊

—-

*étymologie de l’adjectif « gibbeux » : du latin gibbosus, gibba, bosse. Gibba aurait donné gibbe, bosse, dans le XVIe siècle.
**on appelle la durée du cycle des phases lunaires, la période de révolution synodique, c’est à dire le temps nécessaire pour que la Lune après avoir fait le tour de la Terre, se retrouve dans la même direction par rapport au Soleil, soit 29 jours, 12 heures et 44 minutes.
***la lumière cendrée est la lueur résultant du clair de Terre sur la partie sombre de la Lune (visible aux environs de la Nouvelle lune, lorsqu’elle n’est pas masquée par l’éclat direct de la lumière du Soleil).
Parlez du Pôle des étoiles à vos amis, partagez cette page !

Carte de la lune


Carte de la lune

NASA Mars Trek


Mars Trek

Pôle des Etoiles de Nançay


J'achète mes billets
TripAdvisor TripAdvisor

Les cookies assurent le bon fonctionnement du site. En utilisant ce dernier, vous acceptez l'utilisation des cookies J'accepte