Suivez-nous : Facebook Twitter Google Plus

NenuFAR, nouveau radiotélescope d’un potentiel inédit inauguré à Nançay.


Classé dans : Station de radioastronomie Toutes les actualités

Crédits photo : Observatoire de Paris

L’info a fait le tour des médias du monde entier. NenuFAR* (New Extension in Nançay Upgrading LOFAR), radiotélescope basse fréquence installé et mis en service à Nançay en juillet 2019 vient d’être inauguré en grandes pompes par une assemblée d’élus, de chercheurs émérites, de scientifiques, d’ingénieurs et de lycéens, venus présenter pour l’occasion l’incroyable potentiel de l’instrument.

NenuFAR, un radiotélescope nouvelle génération

D’un genre nouveau, NenuFAR étonne d’abord par sa physionomie. Ce n’est pas un géant d’acier comme le grand radiotélescope de Nançay, visible depuis la route à travers les arbres. NenuFAR est un dispositif plutôt discret matérialisé en un réseau de presque 2000 antennes, 1938 pour être exact, semblables à de grands parapluies sans toile posés géométriquement au ras du sol dans une lande dénudée, paysage typique de Sologne.

La surprise est d’autant plus grande quand on apprend ensuite que ce vaste réseau d’antennes est prévu pour sonder les profondeurs de l’Univers dans une gamme de fréquences allant de 10 jusqu’à 85 MHz, c’est-à-dire parmi les fréquences les plus basses qu’il est possible d’étudier depuis le sol mais surtout avec une sensibilité encore jamais atteinte par d’autres radiotélescopes

Avec cette performance inédite, les chercheurs s’attendent donc à ce que NenuFAR permette d’aboutir à des découvertes majeures.

15 programmes de recherche lancés

Une quinzaine de programmes scientifiques ont été lancés dans le cadre de la phase Early Science, c’est-à-dire la période des premières observations par le réseau d’antennes NenuFAR. Certains de ces programmes visent à étudier la naissance des galaxies, d’autres à développer les connaissances sur les éruptions solaires, d’autres encore à détecter le signal radio d’exoplanètes (planètes en rotation autour d’autres étoiles que le Soleil et donc en dehors de notre système solaire). Les possibilités d’observation offertes par NenuFAR semblent presque sans limite dans sa gamme de fréquence.

Programme SETI : Nançay peut-être bientôt dans la boucle

Les discussions sont en cours avec une équipe de chercheurs de l’Université de Berkeley afin qu’un récepteur indépendant soit “pluggé” au réseau NenuFAR dans le but de participer aux recherches d’intelligence extraterrestre dans le cadre du programme SETI (Search for Extra Terrestrial Intelligence). Une nouvelle enthousiasmante pour les nombreux fans du programme de renommé mondial relancé en 2015, grâce au milliardaire russe Yuri Milner.

—–

Vous vous intéressez aux étoiles et à la radioastronomie ? Venez découvrir l’observatoire de Nançay, rejoignez une de nos visites guidées !

Pour aller plus loin

Quelques articles sur NenuFAR dans la presse :

 

*Le programme NenuFAR est porté par le Centre national français de la recherche scientifique (CNRS),  l’Université d’Orléans et l’Observatoire de Paris et construit avec le soutien de la Région Centre-Val de Loire, la région Île-de-France et l’ANR.

 

 

 

Parlez du Pôle des étoiles à vos amis, partagez cette page !

Carte de la lune


Carte de la lune

NASA Mars Trek


Mars Trek

Pôle des Etoiles de Nançay


Les cookies assurent le bon fonctionnement du site. En utilisant ce dernier, vous acceptez l'utilisation des cookies J'accepte