Suivez-nous : Facebook Twitter Google Plus

Les expositions


Profitez d’un vaste espace culturel de plus de 1500m2 afin de plonger dans les mystères de l’Univers et dans le monde singulier de la radioastronomie.

L’exposition permanente

Dédiée à la radioastronomie, cette exposition retrace l’évolution de l’observation du ciel, la compréhension et la connaissance de l’Univers à travers les âges jusqu’à nos jours ainsi que la grande Histoire de la Station de Radioastronomie de Nançay, les outils mis à la disposition des chercheurs pour décoder les signaux lointains et tenter de prouver l’existence de la vie ailleurs.

Salle 1 & 2 – L’Univers et les instruments

Il est possible d’aborder de plusieurs manières l’état des connaissances actuelles concernant l’Univers qui nous entoure. L’une consiste à nous faire voyager depuis notre Terre et notre Système Solaire jusqu’à sortir de notre Galaxie pour découvrir en chemin les objets que nous y trouverions. L’autre retrace l’évolution des instruments d’observation, de notre œil avec lequel nous observons la voûte étoilée jusqu’aux télescopes spatiaux. Ce parcours plus historique est à mettre en parallèle avec les mutations dans notre perception du monde et les différents obstacles qu’il a fallu franchir. Alors que l’homme voyait de plus en plus loin, il a cessé de se voir au centre de l’Univers et a accepté l’idée que celui-ci pouvait être en mutation. En parallèle, la compréhension de la nature de la lumière va elle aussi ouvrir de nouvelles perspectives (Focus une lumière invisible).

 « En France en 1953, la station de radioastronomie de Nançay voit le jour. Elle traque ici l’invisible à l’aide de radiotélescopes. »

L’Observatoire de Nançay est une structure de recherche rattachée à l’Observatoire de Paris, au CNRS et à l’Université d’Orléans. De manière historique les 150 hectares de terrain qu’il occupe appartiennent toujours à l’Ecole Normale Supérieure. Aujourd’hui, quatre instruments principaux y sont déployés (murs et maquettes). Edifiés tout au long de l’histoire de la station (frise) ils ouvrent la voie aux futurs grands instruments tels que le radiotélescope SKA. Leur fonctionnement et leur développement est assuré par la cinquantaine de personnes travaillant à la station.

 Salle 3 – Les outils de la recherche

La lumière qu’on appelle aussi onde électromagnétique était jusqu’à la découverte des ondes gravitationnelles le 14 septembre 2015, la seule information qui nous parvenait de l’Univers*. C’est donc assez naturellement que les scientifiques ont appris à en retirer le plus d’informations possibles en la décomposant.

Cette décomposition de la lumière est appelée un spectre . En analysant le spectre des étoiles, des galaxies, des nuages de gaz qui peuplent notre Univers, les scientifiques arrivent à déterminer leurs compositions. C’est le principe de la spectroscopie. L’examen plus poussé de ces spectres peut même amener à déterminer la vitesse de déplacement de ces corps grâce à l’effet Doppler.

Salle 4 – Que cherchons nous ?

Les observations menées à Nançay reflètent un désir de découvrir et de comprendre. Découvrir notre Univers et les objets qui le peuple : planètes, comètes, pulsars, étoiles, galaxies, nuages de poussières interstellaires … Comprendre comment ceux-ci se sont formés, comment notre Univers a évolué et quelle en serait une éventuelle origine. Comprendre aussi comment, une forme de vie s’est développée à la surface d’une planète située à environ 150 millions de kilomètre d’une étoile somme toute quelconque. Et peut-être un jour découvrir qu’elle n’est pas la seule …


Les expositions temporaires

Actuellement deux expositions temporaires sont présentées.

Lumières sur la Lune [jusqu’au 27 août 2017]

Le Pôle des Etoiles invite petits et grands à un fabuleux voyage du 4 février au 27 août.

Votre objectif ? La Lune !

Héros, réels ou de fiction, Neil Armstrong ou Tintin ont marché sur son sol. Aujourd’hui c’est votre tour d’embarquer et de partir à la découverte de la Lune avec cette exposition interactive.
Nous l’observons depuis la Terre mais comment est-elle éclairée, qu’est-ce-que les phases, comment se forment les éclipses de Lune. Découvrez pas à pas l’histoire de notre satellite naturel avec des manipulations et des expériences à faire entre amis ou en famille.

Exposition réalisée par le Pavillon des Sciences avec le soutien de l’ANRU (projet C’est dans l’Aire).
Présentée au Pôle des Etoiles avec le concours de Centre Sciences, de la région Centre-Val de Loire, des PIA et des Fonds de développement européens en région (FEDER).

Regards Croisés-Art et astronomie [jusqu’au 07 janvier 2018]

Du 1er février au 7 janvier 2018, la Galerie Capazza et le Pôle des Etoiles s’unissent pour mêler l’art et l’astronomie.
A partir d’un verre initialement en fusion, l’artiste verrier Antoine Leperlier tente d’organiser le chaos et fige ses sculptures à l’instant où toute trace de l’origine a disparu. Ses œuvres ne sont jamais les mêmes. Au même moment, le télescope spatial Hubble a figé des instants de notre Univers. Et sans le chercher, l’artiste a créé, sous verre, des formes comme autant de nébuleuses photographiées par Hubble.
Le Pôle des Etoiles entrecroise les œuvres de l’artiste et les images d’Hubble, où la création de l’Homme répond à celle de l’Univers.

Parlez du Pôle des étoiles à vos amis, partagez cette page !

Les cookies assurent le bon fonctionnement du site. En utilisant ce dernier, vous acceptez l'utilisation des cookies J'accepte